logotype

Projet agroécologique

 

La forêt Amazonienne est souvent considérée comme le poumon de la planète. C’est un énorme réservoir de biodiversité qui régule naturellement les émissions de CO2 et plus encore. Et pourtant, de nombreuses régions du Pérou sont victimes d’une déforestation intense, de nombreux brûlages d’arbres et des sols mais également d’exploitations forestières illégales.

Pour les Shawis, un peuple indigène des régions amazoniennes de Balsapuerto et Yurimarguas, le problème de déforestation est lié à la pauvreté et le manque d’information. Ces peuples prennent part à ce problème car ils considèrent les ressources naturelles inépuisables. En y ajoutant le fait que nombreux Shawis tentent d’échapper à la pauvreté en vendant leurs terres à des exploitations agricoles, la situation ne fait que s’aggraver de jour en jour avec le changement climatique si rapide.

Par conséquent, l’Association de Gestion et Développement du Paranapura (AGDP) propose différentes formations aux Shawis pour accroitre leur conscientisation sur les rôles qu’ils ont à jouer dans la protection de la forêt. Les communautés shawis, à travers un processus de formation/appropriation, élaboreront, appliqueront et promouvront l’intervention des pouvoirs publics pour l’application de leur plan du développement durable qui intègre des mesures d’adaptation au changement climatique.

Notre partenaire AGDP, avec qui nous sommes en collaboration depuis 2012, est un groupe d’associations qui rassemble plus de 800 familles shawis. Ils ont pour mission de promouvoir le développement humain en défendant les droits sociaux et environnementaux, en gérant les institutions et en améliorant les services publics, notamment la santé, l’éducation et la production.

Le groupe cible du programme est composé des 40 communautés shawis (6.695 personnes) membres des six associations formant l’AGDP.