logotype

Manifestation TTIP/CETA 

Le TTIP et le CETA sont tous deux des accords commerciaux qui lieraient les Etats-Unis pour le premier, et le Canada pour le second, à l'Europe. Officiellement, ces traités devraient créer de l'emploi et accroître la croissance économique de l'Europe, du Canada et des Etats-Unis. Néanmoins, de nombreux éléments semblent montrer que les véritables bénéficiaires ne seraient pas les citoyens comme vous, mais seulement les multinationales.

 

Les négociations sont conduites dans le secret

Les représentants de nos pouvoirs publics ne savent rien du déroulement des négociations. Aucun document officiel concernant les accords n'est consultable par les citoyens avant les négociations.

Les normes des produits alimentaires et les mesures de protection des consommateurs pourraient être allégées

L'un des buts fondamentaux des traités commerciaux est d'uniformiser les réglementations. Mais un alignement des régulations menacerait les normes européennes qui sont plus exigeantes et transparentes que les normes américaines. En outre, les Etats-Unis voudraient que l'Union européenne abandonne le principe de précaution, ce qui impliquerait de pouvoir lancer des produits sur le marché alors qu'ils n'auraient pas été testés au préalable et pourraient donc comporter un risque pour la population.

Le droit des travailleurs et les emplois sont menacés

Les Etats-Unis refusent toujours de reconnaître certains droits fondamentaux des travailleurs. Ainsi, deux normes sur les huit critères essentiels de l'Organisation Internationale du Travail ont été ratifiées. La course du "nivellement par le bas" déclenchée par le TTIP pourrait donc constituer un danger pour les droits des employés.