logotype

Saviez-vous que l'Amazonie ?

D'une superficie de 7,3 millions de km² et couvrant neuf pays d'Amérique du Sud, l'Amazonie, autrement appelée le poumon de la Terre, est un énorme réservoir de biodiversité et un acteur majeur de régulation climatique de la planète.

La Forêt amazonienne est considérée comme indispensable à la vie de l'humanité et sa préservation est un défi pour l'ensemble des peuples de la planète.

Mais aujourd'hui, elle est victime d'un côté des effets du changement climatique et d'un autre, des activités extractives pétrolières et minières, mettant en sursis la vie de centaines de peuples indigènes qui y vivent et causant déforestation, contaminations et pollutions.

 

La Forêt amazonienne

La Forêt, qui représente 50% des forêts tropicales dans le monde, regroupe 390 milliards d'arbres (16.000 espèces différentes) qui absorbent le CO2 et qui freinent le changement climatique. En plus de sa biodiversité végétale, elle est également riche de sa biodiversité animale car elle accueille 10% de toutes les espèces du monde.

Traversée naturellement par le fleuve Amazone, le deuxième fleuve le plus long après le Nil, la Forêt regorge d'une multitude d'autres petits cours d'eau tous aussi importants pour notre écosystème et pour les populations qui y vivent, souvent dépendantes pour leur vie quotidienne. 

 

Les peuples indigènes

Bien des peuples indigènes perpétuent leur mode de vie traditionnel. Par exemple, ils construisent leurs maisons villageoises à l’ancienne : la structure est en rondins coupés dans la forêt, et le toit est fait de feuilles de palmes ou d’autres végétaux. Montées sur pilotis, elles ne sont pas menacées par la crue annuelle et sont rarement visitées par des animaux dangereux.  

Aujourd'hui, rien qu'en Amazonie péruvienne, on compterait pas moins de 300.000 habitants, répartis en une quarantaine d'ethnies.

 

Le réchauffement climatique

La déforestation des forêts tropicales serait responsable de près d’un cinquième des émissions globales de gaz à effet de serre au niveau mondial, ce qui représente une proportion supérieure à l’ensemble des effets causés par le secteur des transports. Ces forêts s’étendent sur 7% de la superficie de la terre, et ont un rôle indispensable pour le maintien de l’équilibre climatique planétaire en captant d’énormes quantités de carbone, en l’absorbant et en le recyclant. 

Si l’Amazonie représente un enjeu de taille pour la planète, c’est donc aussi pour son effet sur le réchauffement climatique. Si elle est préservée, elle pourra continuer à avoir un rôle de régulation des températures et des pluies à l’échelle mondiale. Et à l’inverse, si le processus de déforestation de la forêt amazonienne, tel qu’il se manifeste depuis un demi-siècle perdure, sa destruction aura des impacts irréversibles d’abord pour les populations qui y vivent mais aussi pour l’ensemble de la planète.